VERMICELLES AU POULET! LES VERMICELLES À LA SÉNEGALAISE…

Un bon dimanche pluvieux! Que faire!? Et si on préparait un bon petit plat du pays! On a bien le temps de s’occuper en cuisine aujourd’hui !  Je vous propose une recette de vermicelles à la sénégalaise, une recette qui pourrait vous paraître longue mais tellement bon à déguster.

 Pour 4 personnes = Temps total (préparation et cuisson) environ 1h30

Pour la sauce  :

  • 4 gros oignons
  • 4 cuisses de poulet
  • 4 c à s. de moutarde
  • 4 c à s. de vinaigre ou jus de citron
  • 200ml d’eau
  • 12cl d’huile
  • 2  bouillon de cube maggi
  • 1 piment Antillais
  • ail
  • sel, poivre

Pour les vermicelles :

  • 250g de vermicelles
  • une boîte de macédoine
  • 15g de beurre
  • 2 c à s. d’huile
  • 1 petit verre d’eau (verre a moutarde, environ 200 ml d’eau)

Pour la sauce :

– Couper les oignons en lamelles très fine. Ajouter 2 c à s. de moutarde, le vinaigre, le sel, poivre, ail et bouillon de cube.

– Mariner le poulet avec la moutarde restante, le bouillon de cube,  du vinaigre et un peu de sel, poivre .

– Faire frire le poulet et les réserver.

– Faire cuire les oignons dans l’huile bien chaude et remuer pendant environ 10 minutes, une fois que les oignons commence à être translucide, ajouter le poulet et l’eau. Laisser mijoter pendant 25 min. (un peu plus si vous aimez les oignons bien fondants).

Pour la cuisson des vermicelles:

– Mélanger les 2 c à s. d’huile aux  vermicelles et les passer à la vapeur durant une vingtaine de minutes.

– Au bout de 20min, sortir les vermicelles, mettre un peu d’eau, séparer les grains à l’aide d’une fourchette et rajouter la moitié du beurre.

– Remettre les vermicelles à la vapeur pendant 20 minutes, une fois ce temps écoulé, les réserver dans un saladier, rajouter le reste du beurre et la boîte de macédoine.

Une autre façon de manger des vermicelles autrement que dans la soupe.

*** Astuces ***

  1. Il est préférable d’utiliser un couscoussier
  2. Avec une bonne surveillance, il est possible de répéter l’opération des vermicelles que 2 fois, en prolongeant le dernier passage à la vapeur d’environ 15 min, en veillant à séparer les grains de temps en temps.
  3. Le poulet peut être cuit au four environ 30 minutes
  4. Il est possible de laisser mariner les poulet dans les oignons 30 minutes
  5. Rectifier l’assaisonnement à la fin si besoin
  6. Pour nettoyer le poulet, utiliser du gros sel et vinaigre.

LE MAFÉ

Le mafé fait parti des plats nationaux du Sénégal. Il peut être décliné sous plusieurs formes, avec de la viande, du poulet et même du poisson (variante moins connu).

A savoir, il se trouve également dans d’autres pays d’Afrique notamment le Mali mais gustativement ils peuvent être légèrement différents.

Recette pour 4 personnes :

  • 500g de viande (bourguignon par exemple)
  • 3 à 4 cuillères de pâte d’arachide (dakatine)
  • 1 oignons
  • 2 tomates fraîches
  • 2 c. à s. de tomates concentrées
  • 2 carottes
  • 1 patates douces
  • 2 grosses pommes de terres
  • 1 aubergine africaine (diakhato/facultatif) 1 piment antillais
  • 12 cl d’huile
  • une feuille de laurier
  • 2 bouillon de cube (ex. maggi, kub or)
  • 1,5 litres d’eau
  • sel, poivre

Découper la viande en morceaux.

Faire revenir les morceaux de viande dans l’huile, Laisser dorer environ 10 minutes, en remuant de temps en temps.

Ajouter l’oignon émincé, les faire revenir avec la viande pour les dorés légèrement, puis ajouter les tomates coupés en dés.

Rajouter la tomates concentrées et laisser cuire le tout 2 à 3 minutes.

Mouiller avec de l’eau à hauteur (environ 1,5 litres).

Diluer la pâte d’arachide avec un peu de bouillon, remuer en veillant à ne pas faire de grumeaux.

Ajouter les légumes, les bouillons de cube, le laurier et le piment.

Vérifier l’assaisonnement, saler et poivrer.

Laisser mijoter environ 50 minutes.

Astuces:

– Ne pas mettre trop de tomates concentrées, sinon la sauce aura un goût acide.

– Couper la viande en morceaux pas trop gros.

– Mettre les pommes de terre et patates douces quelques minutes après, elles cuisent plus vite. On peut mettre du choux également.

– Dés que l’huile remonte légèrement à la surface, c’est prêt.

Le diakhato : C’est un légume, attention c’est assez amer en goût donc il ne doit pas être coupé mais il relève très souvent les plats africains.

MAFÉ PARIS-DAKAR !

Mafé Paris-Dakar, tout ça reste énigmatique pour vous !?

En plein dans le rally « Dakar » (le Paris-Dakar ), ce célèbre Rally-raid qui commence généralement à Paris et se termine à Dakar m’a donné des idées. Un  mafé Paris-Dakar, mais pourquoi donné ce nom à mon plat!? Tout simplement parce que qu’il s’agit d’un mélange de saveur de France et de Dakar. mais ça ne veut dit toujours pas de quoi il s’agit… un mafé aux feuilles de blettes, oui feuilles de blettes. La blette est une plante potagère qui ressemble de vue aux épinards mais avec des feuilles plus grandes. Elle est autant utilisé pour ces feuilles comme les épinards, que pour ces côtes.

Un mélange peut être improbable mais qui s’est révélé délicieux. J’ai tout simplement utilisé ma recette de base de mafé avec une touche Tabou. Pour cette recette j’ai utilisé uniquement les feuilles des blettes.

  Pour 4 personnes :

  • 500 g de viande (bourguignon par exemple)
  • 3 à 4 c à s de pâte d’arachide (dakatine)
  • 1 gros oignon
  • 2 tomates fraîches
  • 3 c à s de tomates concentrées
  • 3 carottes
  • 1 aubergine africaine (diakhato)
  • 200g de feuilles de blettes (que j’avais congelés)
  • 1 piment antillais
  • 12 à 15 cl d’huile
  • Du laurier
  • 2 gousses d’ail
  • 1 à 2 bouillon de cube (ex. maggi, kub or)
  • 1 à 1.5 litre d’eau (selon la consistance voulu)
  • Sel, poivre

Découper la viande en morceaux.

Faire revenir les morceaux de viande dans l’huile, (il faut juste qu’ils prennent de la couleur).

Ajouter l’oignon émincé, les faire revenir avec la viande pour les dorés légèrement, puis ajouter les tomates coupés en dés.

Rajouter la tomates concentrées et laisser cuire le tout 2 à 3 minutes.

Mouiller avec de l’eau à hauteur.

Diluer la pâte d’arachide avec un peu de bouillon, remuer en veillant à ne pas faire de grumeaux.

Ajouter les carottes, les bouillons de cube et le laurier.

Laisser mijoter environ 50 minutes.

Ajoutez les blettes dans les 10 dernières minutes de cuisson (attention mes blettes étaient précuites).

 

A tester c’est un régal!

YASSA POULET CURRY ET TOMATE !

Se retrouver dehors parce qu’on a laisser ces clés sur la porte et claquer celle-ci, c’est fait. Mais grâce à la persévérance et la gentillesse de mes voisins, j’ai réussi a rentrer chez moi (après des heures de batailles avec la porte, un serrurier malfrat… Bon je vous épargne les détails). Donc pour les remercier, rien de tel qu’un petit plat. Et je ne vous raconte pas leur réaction et leur contentement lorsqu’ils m’ont vu arriver avec mon plat de yassa et mes petits cupcakes.

Le poulet yassa vous connaissez, plat venu tout droit du Sénégal.

Voici une variante à la Tabou, un yassa curry et tomate. La recette ne change pas trop de la version classique et c’est un délice.

Pour 8 à 10 personnes : (diviser par deux les quantités pour 4 personnes)

  • 8 cuisses de poulet
  •  1kg d’oignons
  •  3 carottes
  •  4 c. à soupe de moutarde
  • le jus d’un citron
  • 2 / 3 c. à soupe de vinaigre
  •  2 Jumbo (kub maggi, bouillon de cube…)
  • 15cl d’huile
  • de l’eau
  • sel, poivre
  • 2 cuillère à café de curry en poudre
  • 2 tomates fraiches ou tomates pelées

Pour la farce du poulet :

Piler tout les ingrédients pour faire une farce

  • 10 gousses d’ail
  • un kub or
  • du poivre en grain

Préparer la farce pour le poulet. Mixer les gousses d’ail, le kub or (ou bouillon de cube) et le poivre en grain. Laver soigneusement vos cuisses de poulet. Vous pouvez les couper en deux pour avoir un pilon et le dos ou laisser la cuisse entière (je préfère les couper).

Préchauffer votre four à 180°c (th.6). Farcir, faire juste un petit trou dans la cuisse et mettre un peu de farce. (garder un peu de farce, environ une cuillère à café pour les oignons). Mettre vos cuisses de poulet au four, badigeonner d’une cuillère à soupe de moutarde, une cuillère à soupe d’huile, un peu de sel et poivre, cuire pendant 35 min environ (un peu moins selon votre four).

Les cuisses de poulet doivent être bien dorées.

Éplucher et couper finement vos oignons. Faire une petite marinade, sur les oignons mettre la moutarde restante, les kub or écrasé, la farce d’ail, le jus de citron, le vinaigre et le curry. Mélanger le tout.

Mettre un peu d’huile dans la marmite, une fois l’huile chaude. Versez les oignons dans la marmite et les carottes coupés en rondelles. Remuer quelques minutes, dés que les oignons commencent à être translucide, rajouter un petit verre d’eau, les deux tomates écrasées grossièrement à la main et laisser mijoter. Ne pas hésiter à rajouter de l’eau si besoin.

Servir vôtre plat avec du riz, un morceau de citron et pour les plus vaillant du piment.

TIEBOU YAPP !

Le tiebou yapp, est un plat made in Sénégal, qui veut dire riz à la viande.

Comme pour le tiebou dieune, il y a des variantes et chacun rapporte sa petite touche.

Je vous présente ici, une recette express et basique.

Pour 6 personnes :

  • 800g d’agneau ou de bœuf
  • 1 morceau de yet (coquillage fumé du Sénégal)
  • 2 c. à soupe de moutarde
  • 20cl d’huile
  • 2 oignons
  • 4 gousses d’ail écrasées
  • Du poivre en grain
  • Un piment
  • 2 bouillons kub or, maggi…
  • Sel, poivre
  • 1kg de riz

Pour la sauce :

  • 4 gros oignons
  • Une boite de macédoine
  • De l’huile
  • Sel, poivre

Laver et couper la viande en morceaux.

Ecraser l’ail et le poivre en grain dans un robot ou un mortier.

Dans une marmite, mettre de l’huile. Lorsqu’elle est bien chaude ajouter le morceau de yet préalablement nettoyé et les oignons coupés en dés.

Faire rissoler le tout. Ajoutez la viande et laisser dorer. Ajouter la préparation ail, poivre et ensuite la moutarde.

Continuer à remuer quelques minutes et ajouter de l’eau à hauteur (environ 1 litre).

Saler, poivrer, ajouter le piment, les cubes de bouillon et laisser mijoter 30 min.

Laver le riz et mettre à la vapeur environ 10 minutes (ou astuce au micro onde 5 min). Ajouter le riz à la sauce, (en enlevant le piment avant bien sûr) et laisser cuire.

Remuer de temps en temps, pour permettre une bonne cuisson du riz et éviter que celui-ci colle.

La sauce :

Éplucher et couper en dés les oignons.

Dans une casserole, mettre un peu d’huile et rajouter les oignons.

Laisser cuire environ 10 minutes, tout en remuant.

Lorsque les oignons sont translucides, ajouter la macédoine et laisser mijoter à feu doux jusqu’à cuisson complète des oignons. Saler et poivrer.

On peut ajouter une cuillère à soupe de moutarde au oignons.

Pour le côté convivial, au Sénégal on sert dans un grand plat et mettre un peu de sauce oignons et macédoine sur le riz.

TIEBOU GUINAR RIZ AU POULET SÉNÉGALAIS

Vous connaissez déjà le fameux tieboudieune (le riz au poisson) mais également le yassa poulet, qui a un succès fou sur le blog.

Lorsqu’on parle de tieb, on parle de riz, il peut ainsi avoir différentes variantes, comme avec cette recette au poulet.

Je prépare généralement le tieb au poulet, car je trouve qu’elle est plus rapide et j’évite la phase de nettoyage et de préparation de farce au persil (le rof), qui m’arrive de préparer à l’avance et de le conserver dans un pot ou au congélateur.

Le tiebou dieune est un plat familial par excellence au Sénégal ou autre pays de l’Afrique de l’Ouest.

Pour 4 à 6 personnes :

  • un poulet ou 4/5 cuisses de poulet
  • 1kg de riz parfumé cassé une ou deux fois (brisures de riz)
  • 1/4 de choux blanc
  • 2 carottes
  • 1 igname ou 1 patate douce
  • une aubergine
  • 1 tomate fraîche
  • 2 gros oignons
  • un petit morceau de yet (sorte de d’escargot de mer fumé) (facultatif)
  • un petit morceau de guedj (poisson séché et fumé) (facultatif)
  • 1 piment antillais
  • 2 à 3 bouillons maggi
  • 5 cuillères à soupe de tomates concentrée (une petite boîte)
  • une dizaine de gousses d’ail
  • du poivre en grain (environ 3 cuillères à soupe)
  • 15 cl d’huile
  • sel, poivre

Écrasez les gousses d’ail avec le poivre en grain et un demi bouillon de cube.

Épluchez tous les légumes et laver le poulet. Piquez (faire des petits trous dans la chair) chaque morceau de poulet pour y mettre de la farce. (ail / poivre).

Mettre à chauffer l’huile dans une marmite, y faire dorer les morceaux de poulet. Et les réserver.

Baisser le feux et ajoutez les oignons coupés en dés, le yet, guedj, la tomate fraîche et la tomate concentrée délayé dans un peu d’eau. Laissez cuire environ 10 minutes en remuant. La tomate doit prendre une coloration brune (c’est ce qui donne la couleur bien rouge et du goût bien sûr).

Mettre l’eau (environ 1,5 l), les légumes et le poulet. Assaisonnez et laisser cuire 45 minutes. Enlever le poulet au bout de 20 minutes. Et le piment.

Pendant ce temps mettre le riz que vous aurez rincé (il ne doit plus avoir l’écume blanche), à la vapeur. Passer dans un couscoussier pour le pré-cuire.

Retirer les légumes dés qu’ils sont cuits, en prélevant quelques louches de sauce, ça vous servira au moment de servir et au cas où le riz ne serez pas assez cuit.

Mettre le riz dans la sauce restante, remuer et laisser cuire à couvert.

Servez votre plat avec le poulet et les légumes.

SOUPOU KANDIA (KANDJA)

Le kandia en wolof gombo est un légume issu d’une plante tropical à felurs. Originaire d’Afrique, on en consomme ses fruits qui referme des graines comestibles. Très consommée en Afrique, elle l’est également en Amérique du Sud, d’où le célèbre gombo de Louisiane, en Asie, en Guyane ou même en Haïti.

A la découpe, elle a une texture gélatineuse, c’est pour cela qu’il faut prolonger la cuisson pour atténuer cette aspect.

Au Sénégal, on utilise pour le soupou kandia (kandja), littéralement « soupe de gombos ».

La recette que je vous propose est essentiellement au poisson, mais on peut également le préparer en y ajoutant du poisson fumé et un peu de viande, des crabes…

Pour 6 personnes :

  • 2 poissons (j’ai utilisé de la dorade environ 600g chacun)
  • 800g de gombos
  • 200g de moules
  • 50g de crevettes séchées fumé (facultatif)
  • 1 cuillére à soupe de nététou
  • 2 cuillères à soupe de tomate concentrée
  • un morceau de guedj (poisson seché)
  • un diakhato (aubergine africaine)
  • un oignon
  • 2 gousses d’ail écrasées
  • 12/15 cl d’huile de palme
  • 1 piment
  • 2 bouillons de cube
  • sel, poivre

Préparer les poissons (nettoyés, écaillés…). Dans une marmite avec environ 1,5 litres d’eau faire bouillir les poissons. Lorsqu’ils sont cuits les retirer et laisser refroidir.

Couper le gombo en petit morceaux (voir photo). Et ajouter à l’eau de cuisson avec la tomate concentrée, l’aubergine, l’ail écrasée, les crevettes séchées et le poisson sec.

Hacher l’oignon et ajouter à la préparation.

Laisser cuire environ 45 min.

Une fois le poisson refroidi, dés-arrêter et émietter légèrement la chair à la main.

Mettre le poisson dans la marmite, ainsi que le nététou et les moules. Ajouter un peu d’eau si nécessaire. Ajouter le piment et laisser mijoter 20 minutes. (Vérifier la cuisson du piment et enlever avant la fin, sinon vos convives vont vous en vouloir).

Ajouter le bouillon poivrer et saler légèrement.

Vérifier la cuisson du gombos et finir par ajouter d’huile de palme. Vérifier assaisonnement. Le plat est prêt lorsque l’huile remonte légèrement à la surface et que la sauce commence à épaissir.

Servir avec du riz.

Certains mange le plat avec du pain, petite il m’arrivait de le faire, alors lorsqu’il me reste un peu de sauce, je le mange avec du pain, c’est un délice.

THIACRY

Le thiacry est un dessert de l’Afrique de l’Ouest. Il est souvent préparé lors de baptêmes, mariage… Je vous avez déjà posté une variante à la mangue.

Recette => <ICI>

Au Sénégal, il est parfois agrémenté de fruit sec comme le raisin ou même avec des morceaux d’ananas. Il est préparé à base de semoule de mil. Le mil est beaucoup utilisé en Afrique, généralement lorsqu’on parle de mil, il s’agit plutôt d’une variété de millet.

Vous pourrez le trouvé dans les magasins d’alimentation exotique ou même en magasin bio. Le gros avantage c’est qu’il est sans gluten.

Pour 8 personnes :

  • 500g de fromage blanc
  • 15cl de crème fraîche
  • 2 yaourts nature
  • 15cl de lait concentré non sucré
  • 200g de semoule de mil
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • sucre en poudre à votre convenance
  • 2/3 cuillères à soupe de raisin sec (facultatif)
  • de la muscade en poudre

Cuisson de la semoule. Mettre la semoule dans un saladier et recouvrir d’eau chaude pour réhydrater la semoule. Passer à la vapeur (dans un couscoussier si les grains sont encore trop secs environ 5 minutes). Et laisser refroidir. Faire tremper les raisins dans un bol d’eau tiède.

Pendant ce temps, dans un autre saladier, mélanger le fromage blanc, la crème fraîche, les yaourts nature, le lait concentré et mélanger le tout.

Ajouter le sucre vanilé, la muscade (très peu) et sucrer à votre convenance.

Une fois la semoule refroidi, ajouter à la préparation de crème. Bien mélanger et ajouter les raisins secs.

KEDJÉNOU DE PINTADE ET ATTIÉKÉ

Lors d’un atelier de cuisine avec le Comité Interprofessionnel de la pintade, j’ai pu redécouvrir la pintade. C’est une volaille que je ne mange pas souvent mais qui avec sa chair savoureuse, plaît à grand nombre et surtout pendant les fêtes.

La pintade est un oiseau originaire d’Afrique, qui vit en troupeaux (grégaire) dans les plaines et se perche dans les arbres​. Elle a été importé et élevée en basse-cours par les Grecs et les Romains qui l’utilisaient pour faire des offrandes à leurs dieux.​ Les romains l’appelaient « Poule de Numidie », puis « Poule de Pharaon » ou « poule d’Inde » au XVe siècle, elle devient « Pintado » en Espagne = Bien Fardée.

Contrairement aux autres volailles, elle est consommée uniquement arrivée à maturité, sa durée d’élevage varie donc de 11 à 14 semaines. Elle a une chair tendre avec une peau fine et colorée et son goût rappelle subtilement celui du gibier car elle est restée très proche de la pintade sauvage.

La pintade est une des viandes les moins caloriques  134 Kcal/100gr ( poulet =154 Kcal ;  bœuf =183 Kcal; porc=310 Kcal).​ Elle est riche en protéines et en fer et pauvre en matières grasses.

Très appréciée pendant les fêtes, j’ai voulu lui donner un peu d’exostisme avec cette recette traditionnelle ivorienne. Kédjénou signifie « secouer  » en langue baoulé, ethnie du centre de la Côte d’Ivoire. Elle se prépare généralement à l’étouffé dans un canari. Mais une marmite avec un couvercle bien hermétique ou une cocote minute peuvent convenir.

Pour 4 à 6 personnes 

  • Une pintade    
  • 5  tomates 
  • 2 oignons 
  • 5 gousses d’ail écrasées
  • Un bouquet garni
  • Un morceau gingembre haché (environ 3cm)
  •  2 bouillon de cube (par exempe Kub’or)
  • Un piment 
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • Un verre d’eau (environ 150 ml)
  •  Sel, poivre
  1. Coupez la pintade en morceaux et réserver.

  2. Coupez les tomates et les oignons en dés.
  3. Dans une marmite (avec couvercle bien hermétique), mettre l’huile et faire dorer les morceaux de pintade sur chaque face.
  4. Ajoutez, les tomates, les oignons, le gingembre, les gousses d’ail écrasées, le bouquet garni et le piment.
  5. Assaissoner avec le sel, poivre et les bouillons.  Ajouter le verre d’eau.
  6. Laisser mijoter à l’étouffé, à feu doux. Remuer de temps en temps sans ouvrir la marmite.

Servez votre kedjénou avec de l’attiéké (semoule de manioc), comme en Côte d’Ivoire ou tout simplement avec du riz.

ATTIÉKÉ POULET BRAISÉ

L’attiéké est le couscous de manioc, je vous ai déjà présenter la recette avec du poisson braisé.

Je n’avais pas le temps d’aller acheter mon poisson (c’est vrai qu’en ce moment, je préfère le prendre frais), j’ai donc tenté la version avec du poulet, comme dans les maquis Ivoirien.

J’ai braisé le poulet à la poêle par manque de temps mais je vous conseille de le faire au barbecue ou grill, ce qui lui donnera, ce goût spécifique et fumé du poulet braisé.

Vous pourrez consulter la version au poisson. Attiéké poisson braisé.

 Pour 4 personnes :

Pour la sauce :

  • 400 g d’attiéké
  • 2 bananes plantain
  • 2 oignons
  • 1 tomates
  • 1/2 poivrons vert
  • 4/5 cuillères à soupe d’huile
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 bouillon de cube (type kub’or)
  • une gousse d’ail écrasée
  • sel, poivre

Pour le poulet :

  • 4 cuisses de poulet
  • 1/2 bouillon de cube
  • 2 gousses d’ail
  • une cuillère à soupe d’huile
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • sel, poivre

Pour la sauce :

  1. Coupez en dès les oignons, la tomates (enlever les pépins avant) et les poivrons. Disposez le tout dans un saladier.
  2. Ajoutez l’huile, la moutarde, le vinaigre, le kub’or et l’ail écrasé. Saler et poivrer.
  3. Ajustez l’assaisonnement selon votre goût.

Pour le poulet :

  1. Nettoyer les cuisses de poulet.
  2. Plongez les cuisses dans une grande marmite d’eau salé et porter à ébullition pour les blanchir, environ 20 minutes.
  3. Retirer le poulet, mettre tous les épices et laisser mariner au moins 1h au frais ou à préparer la veille.
  4. Graisser légèrement une poêle à laide d’un mouchoir imbibé d’huile. Et faire braiser.

Servir le plat avec un peut d’attiéké, la sauce, les bananes plantains et le poulet.

THIACRY À LA MANGUE !

Le tiakri est un dessert traditionnel sénégalais. Il se fait habituellement avec de la semoule de mil mais j’ai utilisé pour cette recette de la semoule de couscous. Mais je sais que  petite ma mère utilisait également de la semoule de couscous lorsqu’elle n’avait plus de farine de mil pour confectionner ces petits grains de semoule . Mais on trouve aujourd’hui en épicerie spécialisée ou exotique du couscous de mil tout prêt.

Pour cette recette, comme c’est de saison j’ai ajouté de la mangue.

Pour 4 à 6 personnes :

  • 8 cuillère à soupe de semoule de couscous
  • 2 yaourts nature
  • 20 cl crème fraîche
  • 10 cl lait concentré non sucré
  • 300 g de fromage blanc  ou de la faisselle (c’est meilleur)
  • sucre en poudre (selon vos goûts)
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 1/2 mangue bien mure

Cuire votre semoule, mettre la semoule dans un bol et recouvrir d’eau bouillante.

Mélanger dans un saladier les yaourts nature, la crème fraîche, le fromage blanc et ajouter le lait concentré. Bien mélanger le tout. Sucrer à votre convenance et aromatiser avec le sucre vanillé.

Couper la mangue en dés parsemer sur votre tiakri au moment de servir.

Servi frais c’est meilleur.

Vous pouvez également faire cette recette avec de l’ananas. Aromatiser avec de la muscade, de la fleur d’oranger…

 

MAFÉ AUX CREVETTES !

Le soleil nous fait des farces, alors petits voyage au Sénégal pour vous consoler, imaginez vous sur la plage, sirotant un bon verre de bissap !!!

Je vous avez déjà présenté le mafé classique, cette sauce à base de pâte d’arachide originaire de l’Afrique de l’Ouest. C’est un plat dont raffole mon fils mais lorque je reçoit des amis et qu’ils veulent goûter aux spécialités du Sénégal, j’ai quelques fois envie de varier et d’innover.

Et ça donne tout simplement un mafé avec des crevettes, superbe recette et tout le monde a adoré.

Pour la recette du mafé pour 4 personnes :

  • 300g de viande (bourguignon par exemple) une vingtaine de crevettes
  • 3 à 4 cuillères de pâte d’arachide (dakatine)
  • 1 oignons
  • 2 tomates fraîches
  • 2 c. à s. de tomates concentrées
  • 3 carottes
  • 1 patate douce
  • 1 piment antillais
  • 12  à 15 cl d’huile
  • du laurier
  • 2 bouillon de cube (ex. maggi, kub or)
  • sel, poivre

Découper la viande en morceaux. Faire revenir les morceaux de viande dans l’huile.

Ajouter l’oignon émincé, les faire revenir avec la viande pour les dorés légèrement, puis ajouter les tomates coupés en dés, la tomate concentrée diluer au préalable dans un peu d’eau et laisser cuire le tout  2 à 3 minutes.

Mouiller avec de l’eau à hauteur (environ 1/1,5 litres). Diluer la pâte d’arachide avec un peu de bouillon, remuer en veillant à ne pas faire de grumeaux. Et ajouter la préparation dans la marmitte.

Éplucher les légumes, les couper en trois pour les carottes et la patate douce en deux. Et les ajouter à la sauce. Mettre les bouillons de cube et le laurier. Laisser mijoter environ 50 minutes.

Décortiquer vos crevettes en veillant à garder la queue, les plonger 5 min avant la fin de la cuisson dans votre sauce.

Servir avec du riz.

 

POULET RÔTI, ALOCO ET SALADE !

Simple et efficace ! On ne change pas une équipe qui gagne!

Un bon poulet rôti, salade et des alocos (bananes plantain), le tout avec une petite vinaigrette légère et le tour est joué.

Pour 4 à 6 personnes :

  • un poulet à rôtir
  • 4 gousses d’ail
  • du poivre en grain
  • sel, poivre
  • 1  à 2 kub or
  • une cuillère de moutarde
  • de la salade (de votre choix, tomate, maïs…)
  • 4 bananes plantain
  • de l’huile

Écraser les gousses d’ail avec les bouillon de kub or et le poivre en grain.

Laver votre poulet, l’extérieur et l’intérieur. Mettre un peu de votre préparation ail, poivre… à l’intérieur du poulet.

Mettre le reste sur le poulet, badigeonner avec la moutarde, mettre un peu d’huile sur le poulet et saler légèrement.

Mettre dans un plat à gratin et enfourner pour environ 15 min à 220°c avec un grand verre d’eau au fond du plat. Baisser ensuite le four à 180°c et cuire pour environ 45 min, voir 1h.

Arroser de temps en temps le poulet avec le jus de cuisson.

Pour les bananes plantain, les peler, couper en rondelles et faire frire dans l’huile. La recette <ICI>.

Servir le poulet avec une salade composée et les bananes plantain.

Des affamés en coupés le poulet avant ma photo ! pas de photo du poulet entier !

BROCHETTE DE BANANES PLANTAIN !

A peine sorti de noël, qu’il faut déjà penser au réveillon de la St Sylvestre. Voici une idée apéritive, un petit voyage en Afrique avec la banane plantain.

La banane plantain est très consommée en Afrique mais également aux Antilles ou même en Amérique centrale. Sa chair est rosée et elle se consomme bien souvent en légumes (sa chair étant assez ferme). Frit, grillée ou même en purée pour la préparation du Foutou (plat ivoirien).

Je choisis mes bananes avec la peau assez noire, elles ont atteint une certaine maturité et sont alors plus sucrées. Mais pour les brochettes il est quand même préférable de les choisir pas trop mûres car on va les piquer avec des cures dents, mais également parce qu’elles absorbent moins d’huile.

Pour 4 personnes :

– 2 bananes

– sel et paprika (selon les envies)

– huile de friture

On remarque la différence sur la fermeté de la chair entre la banane qui a noircit et l’autre.

Coupez les bananes en rondelles, les plonger dans l’huile bien chaude.

Déposez les bananes sur du papier absorbant, saler légèrement et mettre un peu de paprika en poudre si on désire.

ET surtout bonne fête à tous !

ATTIÉKÉ, POISSON BRAISÉ ET ALOCO (BANANES PLANTINS) !

Le concours, le concours… On a entendu parler que de lui depuis ces derniers jours. Un jolie thème et de belles recettes! Je vous propose une recette de la Côte d’Ivoire qui va aussi vous faire voyager. L’attiéké est une semoule de manioc (manioc: tubercule très consommé en Afrique). J’ai choisi de faire le poisson au four, je trouve que la chair est plus tendre et on sent vraiment les épices et aromates.

Une autre invitation au voyage…

Pour 4 personnes : 

  • 400g d’attiéké
  • 2 oignons
  • 1 tomates
  • 1/2 poivrons vert
  • 4/5 cuillères à soupe d’huile
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 2 cuillères à café de vinaigre
  • 1 bouillon de cube (type kub’or)
  • une gousse d’ail écrasée
  • sel, poivre

Pour le poisson :

  • 2 poissons (tilapia, dorade…)
  • 1 oignon
  • 1/2 bouillon de cube
  • 2 gousses d’ail
  • une cuillère à soupe d’huile
  • une cuillère à soupe de jus de citron
  • du gingembre haché (un petit morceau)
  • sel, poivre

Coupez en dès les oignons, la tomates (enlever les pépins avant) et les poivrons. Disposez le tout dans un saladier.

Ajoutez l’huile, la moutarde, le vinaigre, le kub’or et l’ail écrasé. Saler et poivrer.

Préchauffez le four à 200°C.

Pour le poisson: mixer ensemble l’oignon, l’oignon et les épices. Disposer sur les poissons.

Dans un plat allant au four, mettre une feuille de papier aluminium et déposer les poissons le plat.

Enfournez environ 30 minutes ou frire 10 minutes de chaque côté dans une poêle avec un peu d’huile.

 

LES PASTELS !

Incontournable au Sénégal !  les pastels font partis avec le tiebou dieune , yassa… des plats typique du Sénégal. je vous avez déjà proposé une recette de pastels au thon frais au four. Je vous propose ici la recette classique (selon moi parce que chacun à sa touche personnel).

Pour la pâte :

– 500g de farine

– 2 oeuf

– 50g de beurre + de l’huile

– 1 sachet de levure

– une pincée de sel

Pour la farce :

– Deux boîte de thon (ou du maquereau)

– un oignon

– du poivron

– une cuillère à soupe de tomate concentrée

– de l’huile

– sel, poivre, 1 bouillon (type kub’or)

Pour la pâte :

Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, la levure, le beurre fondu, l’huile petit à petit et l’œuf. Ajoutez petit à petit un petit verre d’eau tiède. Pétrissez énergiquement.
Vous devez obtenir une pâte homogène et non élastique, surtout ce n’est pas une pâte à crêpe. c’est une pâte type pâte brisée.
Former une boule et laisser reposer la pâte au moins 1h.
  
Pour la farce :
Émincez les oignons et poivrons, les faire revenir dans de l’huile.
Ajoutez le thon et l’assaisonnement.
Si on utilise du poissons frais, mixer avec du rof (pour plus de saveur)
Pour la sauce :
Voir la recette pastels au thon frais.
 
 Pour la préparation des pastels :
Prendre une boule de pâte, étaler avec votre rouleau, la pâte doit être fine mais pas trop. Découper la pâte en petits disques. Placer un peu de farce au centre et replier. Utiliser ensuite une fourchette pour bien fermer les pastels et avoir une jolie bordure.
Faire frire les pastels dans de l’huile bien chaude. Mettre assez d’huile, les beignets doivent être plonger dans l’huile.
Une fois qu’ils sont bien dorés, poser sur un papier absorbant (pour enlever l’excès d’huile) et servir avec la sauce.

LE TIEBOU DIEUNE ! (RIZ AU POISSON)

Vous attendiez avec impatience la fameuse recette de tiébou dieune, voila j’ai enfin eu le temps de noter les proportion. Le tiebou dieune est le plat national du Sénégal, « Pays de la terranga », la terranga c’est l’hospitalité, le sens de l’accueil des sénégalais, Alors un bon plat de tieb rien de mieux pour se réunir en famille le weekend!
Ceeb (prononcez tieb) veut dire riz, jën (prononcez dieune) c’est poisson: Ceebu Jën = riz au poisson. Contrairement à ce que l’on pense c’est un plat, comme la plupart des plats africains en générale facile à faire mais cuisson longue. je vous propose la version rouge avec de la tomate, mais il existe une version riz blanc.
On m’a demandé à plusieurs reprise la  recette, malheureusement c’est un plat que je cuisine à l’œil mais surtout pour le weekend en famille (donc portion de 10 personnes au moins). Voilà je vous mets la recette pour 4 à 6 personnes.
Pour 4 à 6 personnes:   
  • 1kg de thiof (mérou)
  • 1kg de riz  cassé une ou deux fois (brisures de riz)
  • 1/4 de choux blanc
  • 2 carottes
  • 1 igname ou 1 patate douce
  • 1 navet
  • une aubergine africaine (diakhato)
  • 2/3 gombos (parce que j’aime bien!)
  • 1 tomate fraîche
  • 1 gros oignon
  • un petit morceau de yet
  • un petit morceau de guedj
  • 1 piment antillais
  • 2 à 3 bouillons maggi (+1 adja facultatif)
Le guedj est un  poisson séché et le yet est une sorte de gros escargot fermenté, qui donne ce goût particulier au tieb.
  • 140g de tomates concentrée (une petite boîte)
  • 250 ml d’huile
  • sel, poivre (très peu de poivre)
Ingrédients pour le rof (farce pour le poisson) :
  • un bouquet de persil frisé
  • 1 piment
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cube de bouillon maggi
  • poivre noir
Hachez le persil préalablement équeuté avec le piment, (attention c’est très fort) et le reste des ingrédients.
  1.  Épluchez tous les légumes et laver le poisson. Piquez chaque morceau de poisson pour y mettre de la farce de rof.
  2.  Mettre à chauffer l’huile dans une marmite, y faire dorer les poissons. Et les réserver.
  3.  Baisser le feux et ajoutez les oignons coupés en dés, le yet, guedj, la tomate fraîche et la tomate concentrée délayé dans un peu d’eau. Laissez mijoter environ 10 minutes en remuant
  4. mettre l’eau, les légumes et le poisson. Assaisonnez et laisser cuire 45 minutes. Enlever le poisson au bout de 20 minutes si vous les trouver trop cuits. Pendant ce temps mettre le riz qui vous aurez rincé,  à la vapeur
  5. Retirer les légumes dés qu’ils sont cuits, en prélevant un peu de sauce.
  6. Mettre le riz dans la sauce restante, remuer et laisser cuire.
Astuces :
– On peut aussi utiliser du tilapia (capitaine) à la place du Thiof.
– Utilisez du poivron rouge ou vert (je préfère le rouge pour le tieb), 3/4 gombos, les légumes que l’on veut. Pour un peu de tieb je mets moins de légumes.
– J’utilise un mortier (comme au Sénégal) mais vous pouvez aussi utiliser un mixeur mais veiller à ne pas trop mixer pour que la farce ne rente pas trop d’eau.
– Si le riz à du mal à cuire mettre une feuille de papier aluminium sur le riz.
– Servir le riz avec les légumes et mettre un peu de sauce, pour le service
– Le bouillon de tomate Adja est vraiment facultatif, il colore un peu plus le riz mais assaisonne très peu.
Vous pourrez trouver certains de ces produits en épicerie exotique et pour les parisien, très facilement à château rouge.
Petit plaisir !

PASTELS AU THON ET FROMAGE FRAIS AU FOUR #3!

Et on continu pour les idées apéro… pour la dernière avec cette recette de pastels au thon et fromage frais. les pastels  sont des beignets sénégalais farci au poisson ou à la viande. J’ai modifié la recette pour plus de fraîcheur, mais surtout elle sont cuites au four.

Pour la pâte :

– 500 g de farine

– 2 œuf

– 50 g de beurre + de l’huile

– 1 sachet de levure

– une pincée de sel

Pour la farce :

– une boîte de thon

– du fromage frais

Pour la sauce :

– 2 gros oignon

– 2/3 c. à soupe de tomates concentrées

– une tomate

– de d’huile

– un cube maggi

– de l’ail

– du piment (si on n’a pas peur)

– sel, poivre

Pour la pâte :
Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, la levure, le beurre fondu, l’huile petit à petit et l’œuf. Ajoutez petit à petit un petit verre d’eau tiède. Pétrissez énergiquement.
Vous devez obtenir une pâte homogène et non élastique, surtout ce n’est pas une pâte à crêpe. c’est une pâte type pâte brisée.
Former une boule et laisser reposer la pâte au moins 1h.
Pour la farce :
Mélanger le thon et le fromage.
Pour la sauce :
Faire revenir les oignons coupés en dés dans un peu d’huile, ajouter l’ail, la tomate et remuer le tout, ajoutez la tomate concentrée.
Finir par l’assaisonnement, un peu d’eau et laisser mijoter.
Pour la préparation des pastels :
Prendre une boule de pâte, étaler avec votre rouleau, la pâte doit être fine mais pas trop. Découper la pâte en petits disques. Placer un peu de farce au centre et replier. Utiliser ensuite une fourchette pour bien fermer les pastels et avoir une jolie bordure.  Mettre sur plaque (avec papier sulfurisé) et hop au four 12 à 15 min th.7
 
 Astuces :
– Laisser reposer la pâte 1 à 2h elle sera meilleur.
– Ajouter des fines herbes dans la farce
– Pour la sauce on peut mixer les oignons et l’ail et faire revenir le tout dans de l’huile avec les tomates.

LE THIOU OU MA RATATOUILLE À LA SÉNÉGALAISE !

Une recette sénégalaise toute simple et pleins de légumes.

Pour 6 à 8 personnes :

  • 1kg de viande
  • 1 aubergine (je mets souvent que la moitié)
  • 2 carotte
  • 2 pommes de terre
  • 1/4 de choux
  • 3 gros oignons
  • 2 grosses cuillères à soupe de tomates concentrées
  • 3 tomates fraîches
  • 1 demi poivron rouge (coupé en deux, facultatif mais trop bon)
  • du laurier
  • sel, poivre, 2 cubes de bouillon
  • 1 piment dit antillais
  • de l’huile (environ 25cl)
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 kg de riz

Coupez la viande en petit morceaux, dorer dans de l’huile bien chaude (12/15 min.), dès que la viande commence à bien dorer, ajouter la tomates concentrées, remuer et ajouter les tomates fraîches coupées en dés.

Laisser mijoter le tout environ 5 minutes.

Épluchez et Couper les légumes (les pommes de terre et carottes en deux, l’aubergine dans le sens de la longueur) et réserver.

Mouiller à hauteur (équivalent de 1.5 litres d’eau). Dès que la viande commence à cuire, ajouter le choux, aubergine et les carottes.

Coupez les oignons et ajouter à la préparation.

Assaisonnez, mettre le piment, l’ail et la cuillère de vinaigre. (et le poivron si on aime bien)

On ajoute les pommes de terre quelques minutes avant la fin (elles cuisent plus vite).

On laisse les légumes cuire, la sauce s’épaissir.

Servir avec du riz blanc.

LE BOROKHÉ SAUCE ARACHIDE ET ÉPINARD

Le borokhé est un plat que l’on mange en Afrique de l’ouest, au Mali et en Guinée par exemple. Mais il faut savoir qu’il en existe de nombreuses variante qui nous viennent du Togo, de la Côte d’ivoire…

C’est une recette simple et pas si grasse que ça, malgré la pâte d’arachide et l’huile de palme. Et surtout si vous le cuisinez avec de la viande de bœuf, qui est moins grasse que le mouton par exemple.

Et comme tous les mets africain, il se déguste autour du grand plat familial.

Pour 4/6 personnes :

  • 500g de viande de bœuf (bourguignon)
  • Un petit poisson 300/400g environ (dorade, tilapia…)
  • 500g d’épinards hachées
  • 1 tomate
  • 3 c.à.s de pâte d’arachide
  • 2 c.à.c de tomate concentrée
  • 2 oignons
  • Un morceau de poisson sec fumé (environ 15g)
  • un bouillon de cube
  • de l’huile de palme
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’arachide
  • Un piment
  • sel, poivre

Laver et couper la viande en morceaux.

Laver et faire cuire dans un grand volume d’eau le poisson. (Demander à votre poissonnier de vous le préparer écaillé et vidé). Une fois cuit enlever la chair du poisson et réserver.

Éplucher et émincer les oignons.

Dans un faitout, mettre un peu d’huile et faire revenir la viande. Lorsque la viande est bien dorée, ajouter les oignons, la tomate et le concentré de tomate.

Faire revenir le tout environ 5 min.

Dans un verre d’eau chaude, délier la pâte d’arachide. Ajouter à la viande.

Ajouter les épinards, le poisson sec et 400 ml d’eau.

Saler, poivrer, ajouter le bouillon de cube émietté. Et laisser mijoter à feu doux 1h15 environ.

20 min avant la fin de cuisson, ajouter le poisson et le piment.

Initialement on ajoute l’huile de palme en même temps que les épinards mais je préfère le cuisiner sans et seulement au moment du service, ajouter une cuillère d’huile de palme sur la sauce.

Servir avec du riz.

VERMICELLES SÉNÉGALAISE À LA VIANDE

Il y a bien longtemps je vous avez présenté les vermicelles au poulet.

Je vous présente ici une variante avec de la viande cuite au four.

Généralement lorsqu’on se retrouve en famille c’est comme ça qu’on mange les vermilles, avec de la viande grillées.

Pour 4 personnes : 

  • Pour la sauce et poulet
  • 6 oignons
  • 4 cuisses de poulet
  • 4 c à s. de moutarde
  • Le jus de 2 citrons
  • Un petit verre d’eau
  • 12cl d’huile
  • 2 bouillons de cube maggi
  • 1 piment Antillais
  • 4 gousses d’ail
  • sel, poivre
  • une petite boîte de macédoine
  • 15g de beurre
  • 2 c à s. d’huile
  • 1 petit verre d’eau (verre a moutarde, environ 200ml d’eau)

Couper les oignons en dès et mettre dans un saladier. Ajouter la moutarde, le jus de citron, le sel, poivre, ail et bouillon de cube.

Mariner la viande avec la moutarde restante, le bouillon de cube, deux gousses d’ail écrasées et un peu de sel, poivre . Enfourner pour 35 min à 200 degrés.

Faire cuire les oignons dans l’huile bien chaude et remuer pendant environ 10 minutes. Ajouter le piment et Laisser mijoter pendant 25min. (un peu plus si vous aimez les oignons bien fondants).

Pour la cuisson des vermicelles :

Mélanger les 2 c à s. d’huile aux vermicelles et les passer à la vapeur durant une vingtaine de minutes.

Au bout de 20min, sortir les vermicelles, mettre un peu d’eau, séparer les grains à l’aide d’une fourchette et rajouter la moitié du beurre.

Remettre les vermicelles à la vapeur pendant 20 minutes, une fois ce temps écoulé, les réserver dans un saladier, rajouter le reste du beurre et la boîte de macédoine.

*** Astuces ***

Il est préférable d’utiliser un couscoussier

Avec une bonne surveillance, il est possible de répéter l’opération des vermicelles que 2 fois, en prolongeant le dernier passage à la vapeur d’environ 15 min, en veillant à séparer les grains de temps en temps

Une fois les vermicelles cuites, servir en disposer la viande et mettre un peu de sauce dessus. Mettre le piment sur le côté, attention ça pique.

GIGOT D’AGNEAU À LA SÉNÉGALAISE

Voilà une des façon de manger le gigot d’agneau à la maison.

Cuit au four et servi avec de la salade et une mayonnaise. On appelle mayonnaise au Sénégal, des œufs durs que l’on mélange avec des oignons, quelques condiments et de la mayonnaise déjà prête.

On mange le gigot toujours bien grillé.

Pour 6 à 8 personnes :

  • Un gigot d’agneau 1,5kg / 2kg
  • Une salade batavia
  • Un concombre
  • 3 tomates
  • De la vinaigrette pour la salade
  • Un oignon
  • 1/2 poivron rouge
  • 3 œufs durs
  • 5 cuillères à soupe de mayonnaise
  • De la moutarde (3/4 cuillères à soupe)
  • 6 gousses d’ail
  • De l’huile
  • 2 bouillons de cube
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre
  • poivre en grain moulu pour le gigot
  • Sel, poivre

Préparation du gigot :

Laver la viande et faire mariner avec l’ail haché, la moutarde, deux bouillons de cube, le vinaigre. Saler et poivrer. Ajouter un peu d’huile et enfourner 1h à 200 °C.

Vous pouvez rajouter 10 min de cuisson au grill si besoin.

Pour préparer la mayonnaise à la sénégalaise:

Couper en dés les œufs durs, le poivron et l’oignon. Dans un bol, mélanger le tout avec la mayonnaise, saler et poivrer.

Une fois votre gigot cuit, présenter avec de la salade, et la mayonnaise.

C’est prêt à déguster et pour plus de convivialité dans un grand plat familial.