Les bienfaits d’un verre de vin par jour !

Le vin est présent dans plusieurs cultures du monde depuis des milliers d’années et sa consommation est une habitude courante dans plusieurs d’entre elles.

Plus de 60 études scientifiques ont évalué que la consommation modérée d’alcool peut apporter des bénéfices à l’organisme, selon le site web.

Quels sont les avantages possibles de boire un ou plusieurs, sans exagération, verres de vin par jour ?

Un cœur protégé

Certaines substances chimiques que l’on trouve dans les vins sont liées à la réduction des maladies cardiaques.

Le vin contient des antioxydants tels que le resvératrol, qui tend à augmenter les niveaux de lipoprotéines de haute densité : HDL, connu sous le nom de bon cholestérol et à diminuer les niveaux de LDL, ou lipoprotéines de basse densité, ainsi qu’à réduire le risque de formation de caillots.

Ainsi, de grandes quantités de LDL contribuent au rétrécissement et au durcissement des artères.

C’est pourquoi, selon des experts, la consommation de vin peut réduire le risque de maladie cardiaque.

Antioxydants dans la peau des raisins utilisés pour fabriquer le vin rouge

Les antioxydants sont présents dans la peau des raisins utilisés pour la fabrication du vin rouge.

Plus le raisin fermente longtemps lors de la fabrication du vin, plus il peut contenir de resvératrol. Le vin rouge est donc plus riche en ce type d’antioxydant que le vin blanc.

Ces bienfaits peuvent également être obtenus en mangeant du raisin ou en buvant son jus.

Obésité : Effets du resvératrol

Boire du vin peut également être bénéfique pour les personnes obèses.

L’un des effets du resvératrol sur le métabolisme des personnes obèses est la réduction de la pression artérielle et du taux de sucre dans le sang, selon une étude.

Le vin peut également contenir d’autres substances qui préviennent l’obésité.

Des scientifiques ont découvert que le piceatanol, un antioxydant similaire au resvératrol, également présent dans le vin, peut ralentir, et même inhiber complètement la multiplication des cellules graisseuses.

Lien entre vin rouge et cancer du sein

Un autre groupe d’études a établi un lien entre la consommation de vin et la prévention du cancer du sein.

Les chercheurs affirment que les niveaux d’œstrogène ont diminué tandis que les niveaux de testostérone ont augmenté chez les femmes pré-ménopausées.

Selon les scientifiques, ce changement hormonal pourrait prévenir le cancer du sein.

Controverses

Parmi les nombreuses recherches sur les effets de l’alcool et d’autres substances présentes dans le vin, il existe également des preuves de réactions négatives.

Selon un article publié l’année dernière, environ 3,5 décès par cancer sont liés à la consommation d’alcool.

Ces recherches indiquent que la réduction de la consommation d’alcool est une stratégie importante et sous-estimée de lutte contre le cancer.

Alternatives

Outre les changements chimiques dans le corps, d’autres facteurs vont à l’encontre des études optimistes sur le vin.

Selon des experts, la consommation d’alcool par des personnes souffrant d’alcoolisme, de maladies du foie, du cœur et du pancréas, d’hypertension et de dépression peut aggraver les symptômes.

Précautions

Les experts recommandent aux personnes qui consomment encore de l’alcool de ne pas commencer à boire, car la possibilité de déclencher certaines de ces affections, comme la dépression et l’alcoolisme, n’est pas connue.

Il existe d’autres moyens d’acquérir les éventuels bénéfices apportés par le vin, comme la consommation d’aliments tels que les fruits et légumes riches en antioxydants, le maintien d’une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’un exercice physique.

Trouver une boutique en ligne pour acheter du véritable sirop d’érable
Achat de bière Triple Karmeliet sur internet