Trouver une boutique en ligne pour acheter du véritable sirop d’érable

Sirop d'érable

L’érable est un arbre emblématique du Canada qui y témoigne de la résurrection printanière de la nature. En effet, son sirop fait partie intégrante de la culture québécoise et ne contient ni colorant ni additif. C’est un édulcorant naturel obtenu grâce à la concentration de la sève de quelques variétés d’érable. Pouvant être versé généreusement sur des gaufres, des crêpes ou encore des pancakes, il regorge de nombreuses vertus positives pour l’organisme. Mais si vous voulez essayer ce produit qui permet de sucrer différemment vos menus, il convient toutefois d’acheter un véritable sirop d’érable pour tirer profit de ces bienfaits. Vous pouvez d’ailleurs le commander directement dans une boutique en ligne spécialisée. 

Acheter un véritable sirop d’érable sur internet

Avant de passer à l’acte d’achat, il est préférable de se renseigner sur la manière de distinguer un vrai du faux. Pour ce faire, observez l’étiquetage ainsi que la couleur du produit. Bien qu’un produit exporté en France affiche son origine québécoise, faites attention à lire attentivement l’étiquette pour voir sa catégorie, son numéro fédéral approuvé par les autorités canadiennes, sans oublier les coordonnées du producteur. Sans ces informations, vous êtes surement face à un succédané de sirop d’érable. Certes, son apparence et son conditionnement seront identiques à un vrai produit, mais les ingrédients de fabrication ne proviennent pas uniquement de la sève d’érable. Il se pourrait même que ce liquide ne renferme pas une seule goutte de sirop d’érable. Mais dans la plupart des cas, il s’agit de mélasse de maïs où l’on a ajouté un arôme artificiel d’érable. Alors pour être certain d’avoir acheté un véritable sirop d’érable tout en évitant la fameuse « canne », n’hésitez pas à passer votre commande dans un magasin spécialisé sur internet.

Savoir distinguer les différentes catégories de sirop d’érable

Il existe trois grandes catégories de sirop d’érable. À commencer par la catégorie numéro 1 avec des sirops extra-clair, clair et médium : ce sont des mélasses de qualité supérieure, de couleur uniforme, limpide et qui ne fermente pas. Dévoilant parfaitement la saveur unique de l’érable, c’est un sirop idéal à déguster sur de la crème glacée ou des crêpes. Ensuite, le sirop ambré vous fera également ressentir la saveur d’érable et est dépourvu d’odeur ou goût désagréable. Avec des caractéristiques semblables aux précédents ; il est souvent obtenu avant la montée de la sève, en fin de production.

Si ces deux catégories assurent un goût uniforme du sirop d’érable, ceux classés dans la catégorie 3 proposent un défaut de saveur (léger goût de bourgeon, de sève ou de caramel). Ce sont les sirops ambrés à extra-clair avec une couleur plus foncée. C’est le dernier produit obtenu que ce soit lors d’une production industrielle ou artisanale. D’ailleurs, des notes sous forme de lettre alphabétique sont attribuées à chaque catégorie : AA pour les produits de qualité supérieure, A, B, C pour ceux de qualité moyenne et D pour les produits bas de gamme.

Consommer du véritable sirop d’érable : les bienfaits

Comme le sirop d’érable est composé de 68 % de glucides (avec 80 % de sucrose) et de 32 % d’eau, c’est un produit moins calorique. Sa valeur énergétique représente un tiers de calories en moins avec une quantité égale de sucre utilisée. Son index glycémique (55) est également plus bas que celui du sucre (70). Par conséquent, cela réduit le risque d’avoir un taux de glucose sanguin élevé. De plus, l’érable est un parfait antioxydant. C’est en effet l’un des seuls sucres qui contiennent une quantité significative d’antioxydants (4 à 5 fois plus que le miel). Pour vous donner un détail plus précis : sachez que la capacité antioxydante d’une portion de 60 ml de sirop d’érable est semblable à celle d’une banane. Le manganèse qui y est contenu participe activement à la protection cellulaire. Les polyphénols, quant à eux, minimisent le risque d’obésité, de diabète de type 2, ainsi que les maladies cardiovasculaires.

La conservation : un détail à ne pas négliger

Certes, une boîte de sirop d’érable non entamée peut se conserver pendant de nombreuses années, mais une fois ouverte, il est plus sage de verser la mélasse dans un contenant en verre ou en plastique avant de le conserver dans le réfrigérateur. Ainsi, le phénomène d’évaporation sera limité. Vous pouvez d’ailleurs mettre le sirop dans le congélateur pour une période de conservation plus longue.

Toutefois, n’oubliez pas que le sirop d’érable reste un sucre malgré ses propriétés nutritives. Cela dit : il peut également être responsable de divers problèmes de santé. À savoir : les maladies cardiovasculaires, certains cancers ou l’obésité. Comme tout autre produit alimentaire, le fait d’en ajouter excessivement dans vos menus peut nuire à votre santé. Le mieux serait donc de consommer un tel produit avec modération pour ne pas avoir de problème plus tard. Bref, il reste à vous d’en acheter un et déguster cette merveille de la nature. 

Les bienfaits d’un verre de vin par jour !
Achat de bière Triple Karmeliet sur internet